mardi 26 janvier 2016

Les deux témoins de l'Apocalypse comme agents d'intrication (partie 9)

Apocalypse 9 : 1 Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée, 2  et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.

Si on donne une clef pour ouvrir, c'est qu'on ne pouvait le faire auparavant, c'est une question d'autorité. Or une seule personne dans la Bible a reçu toute autorité pour l'exercer, c'est Jésus. Ceci est clairement dit dans les dernières paroles prononcées par Jésus et quand il s'adresse à ses disciples après sa résurrection."18  Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. 19  Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20  et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde." Matthieu 28. L'autorité du Christ fut gagnée par la croix qui permet à tout homme de s'affranchir du péché et de la mort. "31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. 32  Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. 33  En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir." Jean 12. Or quand sonne la cinquième trompette, Jésus qui a le pouvoir et l'autorité d'arrêter le diable ne le fait pas. Pourtant Jésus en a le pouvoir comme le démontre Apocalypse 20: 1 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. 2  Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 3  Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.

Le chapitre 20 de l'Apocalypse révèle à la fois qui est l'astre qui reçoit la clef et ce qu'il y a dans l'abîme, soit des forces infernales. Or ces puissances infernales ne pouvaient jusqu'à la cinquième trompette exercer une totale autorité dans le monde, car elles étaient confinées dans les profondeurs les plus sombres de la mer des peuples et des nations où seuls ceux qui les invoquaient, comme les enchanteurs, les magiciens, sorciers ou les satanistes des sectes occultes par exemple, étaient en contact direct avec elles. Or les choses vont radicalement changer, puisque les puissances infernales vont remonter à la lumière et même l'obscurcir encore plus. Le soleil qui est le Christ et qui avait déjà perdu 1/3 de sa clarté quand sonna la trompette précédente, va s'obscurcir encore plus. Pourquoi? Car ceux qui avaient reçu l'autorité du Christ sur les démons en portant la lumière de l'Evangile dans le monde, ne prêchent plus sous l'inspiration du Saint Esprit, mais du diable. Matthieu : 15  Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? 16  Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17  Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. 18  Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. 19  Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

L'Eglise qui est également le Temple de Dieu, est abandonnée en masse par les foules et ceux qui y restent pour prêcher deviennent des faux prophètes inspirés par un esprit d'égarement que Dieu lui-même a envoyé pour que les hommes croient au mensonge. Les temples et les églises liés à des systèmes dénominationnels chrétiens sécularisés dans un monde contrôlé par Satan, deviennent des parties intégrantes du système que Satan met en place. C'est d'ailleurs simple à comprendre. Dans une démocratie où le vote des minorités fait l'élection, une toute petite frange de l'électorat peut faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, on a vu cela avec l'élection de Bush. Globalement la moitié des gens ne votent plus, dégoûtés par les politiques et ce qu'ils représentent. Reste l'autre moitié qui va se partager en deux ou trois camps politiques à peu près de même force et qui reste à peu de choses près constants. Seule une petite frange de personne est indécise et peut basculer dans un camp ou l'autre. C'est cette frange d'indécis qui intéresse les politiques au plus haut point, car ils sont la clef de l'élection. On brosse donc dans le sens du poil les homosexuels, les féministes ou les francs-maçons qui apportent souvent les voix nécessaires à la victoire. Si pour des raisons sécuritaires ou financières les Eglises s'associent à des hommes ou des femmes de péché, elles y seront associées fatalement et c'est précisément ce qui se passe actuellement dans le monde occidental. C'est une manière de mettre Jésus à la porte de sa propre maison, la clef à la main, mais invité à rester dehors. On comprend alors la raison de l'ire divine révélée dans le feu ardent de la grêle, de la montagne ou de l'astre qui révèlent Babylone. La colère de Dieu qui s'exerce du Ciel sur la Terre, va même poursuivre son chemin jusqu'au tréfonds de l'abîme. Tous les plans de l'Univers sont alors affectés par l'attitude des Eglises. Jésus avait clairement prévenu au travers de l'apôtre Pierre: "ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux." En se détournant du Christ et de son Evangile, les chrétiens ont rompu les liens qui les liaient au Ciel, ce qui de facto délia les liens qui retenaient les puissances infernales dans l'abîme. Jésus a donné au diable la clef qu'Il avait en main et que les chrétiens ne voulaient plus, laissant au diable le plein exercice de l'autorité sur le monde.

Une fois le puits de l'abîme ouvert, il en sortit, comme la fumée d’une grande fournaise. Là en l'occurrence il ne s'agit pas de fumée, mais d'une nuée de sauterelles. La fournaise est donc une image qui exprime un sentiment général qui transparaît depuis la première trompette, la colère. On retrouve ces éléments dans le Deutéronome 32:22 Car le feu de ma colère s'est allumé, Et il brûlera jusqu'au fond du séjour des morts; Il dévorera la terre et ses produits, Il embrasera les fondements des montagnes.
Psaume 18 : 7 La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu’il était irrité. 8  Il s’élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche : Il en jaillissait des charbons embrasés. 9  Il abaissa les cieux, et il descendit : Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds… 12  De la splendeur qui le précédait s’échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu… 15  Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Eternel ! Par le bruit du souffle de tes narines.

Le Seigneur s'est mis en colère, car en masse les hommes rejettent Jésus comme sauveur et se détournent de Lui. Par la quatrième trompette, on a appris qu'en France par exemple, 1/3  de la population est athée. Quand retentit la cinquième, le soleil s'obscurcit encore plus. Cela revient à dire que l'image du Christ se dégradera encore plus et qu'un nouveau tiers du soleil va se voiler. Les puissances démoniaques vont alors envahir tous les compartiments de notre société et en prendre le contrôle. Les religions du Livre s'associeront sous la direction du pape qui représentera la seule voix autorisée pour parler au nom de Dieu. Les rabbins et les imams soutiendront son action et tous ceux qui s'opposeront à lui, seront considérés comme des ennemis de la civilisation. Le monde de la finance sera animé d'esprits diaboliques qui agiront de la pire des manières qui soit. Les médias qui sont contrôlés par les milliardaires, inonderont le monde d'informations ayant un fort caractère antéchrist. Les hommes politiques assujettis à la finance se corrompront encore plus. Le monde artistique basculera dans le dévoiement le plus total. Les multinationales exploiteront à l'outrance la planète et la grande distribution deviendra le temple ultime d'un consumérisme exacerbé. Plus aucune limite n'est imposé au diable et à ses cohortes, qui ne se privera pas de faire souffrir les hommes et en particulier ce qui reste de la chrétienté qui n'est pas soumise au pape. Dans ce cadre particulier, l'accent sera mis sur les Etats-Unis pour que cette nation cesse d'être définitivement une superpuissance.

Dans un environnement aussi diabolique, le christianisme va littéralement étouffer comme s'il était au milieu d'une nuée ardente s'échappant d'un volcan. Les corps constitués du protestantisme, du méthodisme et du pentecôtisme qui ont formé les grands réveils passés ne sont plus que des squelettes desséchés noyés au milieu d'une fumée diabolique. Même les électrons libres du christianisme, ceux qui n'appartiennent pas aux systèmes dénominationnels, seront fortement affectés. Personne n'y échappera et chacun sera individuellement concerné. La volonté des plus forts sera ébranlée et un grand nombre sombrera dans la dépression ou le découragement, au milieu des cris de joie des sataniques qui se moqueront d'eux.

Le désert brûlant va être long à traverser, car jamais la situation ne s'améliorera, bien au contraire. Car plus Satan montera en puissance, plus la pression diabolique deviendra intense pour ceux qui résisteront. Perdu au milieu de la nuée ardente, le sens des valeurs bibliques s'estompera et ne sera plus compris. Le sentiment d'abandon grandira proportionnellement au nombre de chrétiens qui fléchiront. On pensera être frappé simultanément depuis le Ciel par le marteau de Dieu et par le bas sur l'enclume du diable. Comme un pauvre résidu chauffé au rouge dans les flammes de l'enfer.

Avec la cinquième trompette, commence le cycle de destruction total du christianisme dans le monde. Entendez par là, tel qu'il s'est structuré dans le monde dénominationnel. C'est revivre au niveau mondial, ce qui arriva en Israël il y a 2000 ans quand Jésus s'est présenté comme étant le Messie et que tout le système religieux juif a rejeté. C'est revivre la descente des légions romaines qui vont du nord au sud ravager le pays en commençant par le centre talmudique de Gamla. Puis Jérusalem et enfin Massada. Ceux qui résistèrent furent tués, les autres furent déportés ou vendus comme esclave.

Maintenant c'est au tour des chrétiens de remonter toutes les malédictions du Deutéronome jusqu'aux dernières. Vous avez été prévenus, vous n'avez pas écouté et vous en subirez les conséquences. Soyez en certain, vous boirez la coupe jusqu'à la lie, c'est pourquoi on finira par les coupes de l'Apocalypse. Et ceux qui seront copieusement servis seront ceux et celles qui contre vents et marées continueront de prophétiser au nom de Dieu l'enlèvement prochain de l'Eglise. Ceux-là seront préservés pour la fin, ils formeront la citadelle de Massada que les esclaves de Jérusalem contribueront à prendre et qui moururent en se jetant désespérant du haut des murs.

Ainsi comme les antiques citadelles ou villes fortifiées juives, les armées de Rome vont s'y attaquer et immanquablement les faire tomber une à une. Les protestants comme Gamla, les méthodistes comme Jérusalem et les pentecôtistes comme Massada. Les pauvres ossements desséchés de ces gloires passées verront au loin le Ciel embrasé s'abattre sur la dernière citadelle et dans un grondement de tonnerre ils entendirent une voix venant du Ciel disant: " Tu pensais être en sécurité sur ton éperon rocheux, forteresse de la Pentecôte. Avec des cris de joie tu y montas, avec des crochets de fer je t'en ferai descendre."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire