mercredi 30 septembre 2015

L'EVEIL

L’intitulé du blog « L’EVEIL », renvoie à l’idée d’une Epouse instituée en corps constitué, un corps mystique et donc spirituel, dont la forme se définit selon les seuls critères bibliques. Comme le Christ fut l’expression de la Parole faite chair, l’Epouse du Christ doit être de même nature spirituelle, l’expression du Verbe comme une extension de l’Esprit Saint révélé dans le corps physique de l’Eglise. Concrètement cela signifie que l’on pense et agit comme un tout, d’Israël aux nations. Cette expression ne peut en aucun cas se retrouver dans le judaïsme actuel, héritier des pharisiens, ou dans le christianisme dénominationnel, qu’il soit catholique ou pentecôtiste.

L’Epouse du Christ dont je parle est révélée en Ezéchiel 37 qui prédit la renaissance d’Israël comme nation dans la vallée des ossements, mais bien plus encore quand on y intègre le bois reconstitué : Ezékiel 37 : 15 La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: 16  Et toi, fils de l’homme, prends une pièce de bois, et écris dessus : Pour Juda et pour les enfants d’Israël qui lui sont associés. Prends une autre pièce de bois, et écris dessus : Pour Joseph, bois d’Ephraïm et de toute la maison d’Israël qui lui est associée. 17  Rapproche-les l’une et l’autre pour en former une seule pièce, en sorte qu’elles soient unies dans ta main.


Pour résumer les choses simplement, je dirais que les 10 tribus du nord dispersées dans le monde, ont finies par être intégré à lui, par extension les bénédictions liées à Israël se sont étendues à tous les peuples. On peut donc admettre que les prophéties attribuées à Ephraïm, le sont à présent à l'Epouse des nations. Ainsi, toute personne qui suit la Parole de Dieu, devient  fils du royaume spirituellement parlant. Progressivement, Dieu a tracé un chemin qui conduit vers un Temple spirituel, dont chaque élément constitutif se révèle être celui qui qui est animé du même esprit que Dieu, c’est le sens du message de Yeshoua comme Messie d’Israël.

Concernant les juifs, le Seigneur en préserva un reste qui erra au sein des nations pendant 2000 ans, jusqu’à ce que le temps des nations arrive à son terme. Ce reste représente Juda qui forme une marque spatiale et temporelle dans l’Histoire de l’humanité. Cela ne signifie pas la restauration du judaïsme comme référence religieuse dans la fin des temps, aucunement, cela renvoie uniquement à l’idée que la fin des temps est arrivée et que nous sommes au terme des jours. En 6000 ans comme 6 jours, le Seigneur c’est donc constitué une Epouse spirituelle dans le monde

Ainsi, à l’instant T où j’écris ces lignes, l’Epouse du Christ est constitué comme un corps, la nation d’Israël existe pour les juifs et la Parole de Dieu est répandue dans le monde entier par les chrétiens. Mais façonner un  corps est une chose, lui donner vie en est une autre. Ce corps mystique ne peut prendre vie que sous l’action du souffle de Dieu, Son Esprit Saint. L’idée est encore exprimée en Ezékiel 37 : 9  Il me dit : Prophétise, et parle à l’esprit ! prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent !

L’esprit de prophétie est donc le déclencheur spirituel qui donne la vie, seul lui pourra jouer ce rôle, car ainsi en a décidé le Seigneur. Cette dimension prophétique  ne pourra s’exprimer en Israël seul, elle devra être universelle, car tel est le corps de l’Epouse. Il faut donc que la voix prophétique s’exprime dans un même esprit, mais à deux parties qui doivent être unies comme un seul bois. Deux parties qui sont représentées par les juifs et les chrétiens dans leurs multiples différences. Ces deux voix apparaissent en Apocalypse sous cette forme : Apocalypse 11 : 3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4  Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.
Les deux témoins de l’Apocalypse renvoient directement à Zacharie 4 : 2  Il me dit : Que vois-tu ? Je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d’or, surmonté d’un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier ; 3  et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche…
12  Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis : Que signifient les deux rameaux d’olivier, qui sont près des deux conduits d’or d’où découle l’or ? 13  Il me répondit : Ne sais-tu pas ce qu’ils signifient ? Je dis : Non, mon seigneur. 14  Et il dit : Ce sont les deux oints (fils de l’huile) qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre.

L’Apocalypse nous dit que deux prophètes de dimension universelle viendront et Zacharie nous révèle ce qu’ils feront, soit poser les bases du Temple de Dieu. Mais attention, nous sommes ici dans le domaine de l’Esprit, le Temple représente le corps de l’Eglise, Son assemblée. On doit donc considérer les deux témoins comme le principe déclencheur de la vie de l’Epouse, vie qui s’exprime quand le souffle de l’Esprit Saint pénètre en elle et anime sa respiration spirituelle et également quand s’ouvre pour la première fois ses yeux et que la lumière pénètre en elle. Ainsi parvenu à l’état d’éveil (la raison du titre du blog), le corps par ses oreilles entendra l’appel de l’Epoux et pourra le suivre fidèlement. Deux narines pour le souffle, deux yeux pour la lumière et deux oreilles pour entendre Sa voix, voilà le rôle fondamental des deux témoins, ils représentent le principe de vie, mais ils sont également la conscience de l’Epouse.

Un corps, avec une conscience qui dépasse les clivages judaïques et chrétiens. Il ne faut pas se faire des illusions, le temps très court de leur mission en trois ans et demi, témoignera également de son intensité. La pesanteur et l’inertie qui anime les différents courants religieux rendra leur mission terriblement difficile, il y aura donc des torrents de larmes et de sang qui couleront avant que ne s’agrègent les éléments constitutifs du Temple de Dieu selon Sa volonté. Nous devrons TOUS, sans exception,  sortir de nos clichés religieux traditionnels, pour nous fondre dans une nouvelle réalité spirituelle qui est encore à venir. Il sera autant difficile pour les juifs de reconnaitre Yeshoua comme le Messie, que pour les chrétiens de revenir au shabbat dans le sens  où moi je le comprends.

Le temps des deux témoins.

Pour l’heure les deux témoins ne sont pas encore visible, mais le Seigneur les a-t-il préparé, certainement.  On peut facilement le concevoir si on considère que les leurs parfaits opposés, le faux prophète (le pape) et l’antéchrist en tant qu’homme (la fonction de président européen), prennent de plus en plus une importance universelle. Si les uns se placent sur l’échiquier mondial, alors il doit être clair que de l’autre côté les pièces du jeu se mettent également en place. On peut donc considérer que le temps est venu et que les tétrades de 2014 et 2015 sont bien un marqueur temporel qui annonce un changement de cycle et de temps.

Une tétrade est un phénomène d'une grande rareté et correspond à une succession de quatre éclipses lunaires, espacées chacune par six mois lunaires. La première éclipse s'est produite, il y a un an et demi, le 15 avril 2014. Six mois plus tard, la deuxième eut lieu le 8 octobre, suivie d'une troisième le 4 avril 2015, et la dernière fut visible le 28. Ces quatre événements sont séparés par six pleines lunes, et tombent tous pendant une fête juive, alternativement Pessah et Souccot. Une simple coïncidence, diront les esprits les plus cartésiens. D'autant plus que ce phénomène d’éclipse totale ne s'est produit que sept fois ces 2000 dernières années, d'après la NASA : 162 – 163, 795 – 796, 842 – 843, 860 – 861, 1493 – 1494, 1949 – 1950, 1967 – 1968.

Le sceau du chiffre sept parle par lui-même, mais on remarquera une accélération des évènements vers la fin du cycle des nations.  En 1949, peu après l'indépendance de l'État d'Israël. Puis en 1967, année de la guerre des Six Jours qui marque la réunification de Jérusalem. Nous sommes donc dans un cycle nouveau avec cette huitième tétrade. Cela correspond à ce que j’écrivais sur les sept âges de l’Eglise à un nouvel âge qui n’appartient plus aux nations seules ou à Israël, mais aux deux parties réunies en seul corps. Le dernier âge est celui de l’Epouse. Cette tétrade doit donc être considérée comme une sorte de point final dans les cycles qui précèdent le retour du Christ sur terre et peut être considérée comme exceptionnelle et même unique dans l’histoire de l’humanité, car on ne retrouvera pas avant longtemps des signes astronomiques de cette ampleur qui sont liés dans le même temps, comme l’éclipse solaire totale du 20 mars au-dessus du Pôle Nord qui a lieu une fois tous les 100 000 ans.

L'année 2015 nous aura gratifié dans cette fin de tétrade, d’une éclipse solaire totale le 20 mars au sommet du septentrion, d’une pluie d’étoile aux Perséides du 13 août et pour la dernière éclipse totale de la Lune d’une "Super Lune", puisqu’elle s’est produite alors que la Lune était proche du périgée, littéralement le point de son orbite le plus proche de la Terre, avec une taille apparente plus grande qu'à l'accoutumée. Par le jeu de la diffraction de la lumière dans l’atmosphère terrestre, elle s’est teinte en rouge. Si vous observez le phénomène depuis la Lune vous verrez le Soleil se cacher derrière la Terre et tout ce que vous verrez à présent, c'est la face de la Terre plongée dans la nuit, puisque le Soleil est de l'autre côté. Et là, quelque chose d'extraordinaire se produit ! C'est comme si tout le pourtour de la Terre prenait pris feu ! Contrairement à la couronne solaire lunaire éclatante de blancheur pendant une éclipse de Lune, la couronne solaire terrestre devient une couronne de feu.


Concernant les Perséides du 13 août qui sont un essaim de météores (ou pluie d'étoiles filantes) visible dans l'atmosphère terrestre, j’ai été témoins du phénomène par hasard en scrutant le ciel ce soir là pour en voir une ou deux, mais en fait ce fut un vrai festival pendant plusieurs secondes, comme un feu d’artifice spatial venant d’un même point. C’était incroyable dans sa durée, je suis alors allé chercher ma femme dans la maison et au retour plus rien, c’était fini !

Si on met en relation les trois phénomènes, curieusement on se rapproche d’Apocalypse 6 : 12  Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, 13  et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire